Sokuatsu

Le Sokuatsu ou Ashifumido est un cousin du Shiatsu, et se réalise exclusivement avec les pieds revétus de Tabikaba ou protége-tabi ( "tabi" en japonais signifie chaussette ).

Cette pratique directement importée du Japon et apprise auprés d'Omi Sensei ( Haruomi KOGA ) est une découverte en France.

Son originalité est de se servir du pied ( un seul pied à la fois, pas de piétinement comme on le rencontre parfois dans les massages thaï ou russe ).

Le praticien va pouvoir, grâce à l'utilisation des différentes parties du pied ( "men"=plat du pied, "ten"=base du gros orteil, "sen"=tranchant du pied, talon ) et d'une gestuelle faite de pressions, vibrations, ébranlements et d'étirements, traiter les contractures tant profondes que superficielles.

L'effet se portera aussi sur le système circulatoire que lymphatique, et sera sédatif tout en permettant une régulation du métabolisme.

Cette technique aura aussi l'avantage de permettre à son praticien de s'économiser et de varier l'utilisation des parties de son corps, ménageant ainsi les chaines musculaires usuelles fatiguées par un usage répété d'une même pratique.

Le Sokuatsu se pose comme un très bon complément du Shiatsu.

Comme ce dernier, la séance se déroule habillée, allongé sur un futon au sol dans différentes positions en fonction de la zone traitée.

En raison des pressions exercées, le Sokuatsu peut être pratiqué sur la majeure partie des personnes, avec pour seules contre-indications, une ostéoporose avancée, la grossesse, ou encore une pathologie non traitée aigue ou chronique mettant en jeu l'appareil circulatoire ou lymphatique.

Dates de formation

Du 1er au 3 Novembre 2019

Lieu de formation

Centre Marine, 470 chemin des combes à Biot

Tarif

300 euros

inscription

Le réglement est à adresser à Marc GRIMAUD, 470 chemin des combes, 06410 Biot.
CAPTCHA